Comparatif des meilleurs pyrograveurs en 2018

La pyrogravure, tout comme la sculpture ou la peinture est un art à part entière. Cela permet de travailler différents matériaux pour donner naissance à des objets de décoration, ou parfois à des accessoires de mode. Pour ce faire, on utilise un pyrograveur, qui va nous permettre de creuser ou de graver la matière par la chaleur.

Si vous souhaitez débuter en pyrogravure ou que vous cherchez un outil efficace, alors vous êtes au bon endroit. Ici, je vous propose un comparatif des meilleurs pyrograveurs disponibles sur le marché, avec des avis et des tests, puis je vous explique comment utiliser ce stylo brûleur et pour quelles applications.

Comparatif 2018 des meilleurs pyrograveurs

Set Pebaro 0269  kit Asigo V2 24 pièces  Hiveseen 37 pcs 60 W
avis-pebaro-0269-set.jpg avis Asigo Kit Pyrograveur pyrograveur hiveseen 37 pcs test
Puissance 30 Watts 30 Watts 60 Watts
Nombre d'embouts de gravure 9 pièces 21 pièces 33
Pointe de soudage
Réglage de la température
Note
Prix €€€ €€ €€€

Les meilleurs pyrograveurs en 2018 : Tests et Avis

Top 3 : Le Set Pebaro 0269

avis-pebaro-0269-set.jpgCe kit est très classique, et s’adresse clairement aux débutants. Le pyrograveur en lui-même est plutôt de bonne qualité, avec un manche qui résiste bien à la chaleur, et qui reste à température correcte même après une heure d’utilisation. Un manchon en silicone permet une bonne préhension, et l’outil est assez léger, idéal pour débuter.

Côté accessoire, on trouve 9 embouts différents, ce qui est assez peu par rapport à la concurrence. En revanche, ils sont de bonne qualité et on pourra les utiliser de manière durable. Il n’y a rien pour la soudure, mais plusieurs pointes pour brûler différents matériaux avec plus ou moins de précision. Pour débuter, c’est correct, mais quelques embouts de plus auraient été les bienvenus.

Le prix est dans la moyenne, et c’est donc un produit que l’on peut conseiller, notamment pour la qualité du pyrograveur. En progressant, on aura envie d’avoir plus d’accessoires pour varier les plaisirs, et il faudra donc ajouter quelques euros de plus pour s’équiper. Quoi qu’il en soit, ce Set Pebaro 0269 est plutôt séduisant.

Set Pebaro 0269

Un bon pyrograveur et quelques accessoires

 

Top 2 : Le kit Asigo V2 24 pièces

avis Asigo Kit PyrograveurBien rangé dans sa petite boîte en plastique, le pyrograveur fait tout de suite bonne impression. Le plastique est de bonne qualité, mais on regrette un peu de ne pas voir un manchon en caoutchouc ou silicone pour éviter que l’outil ne nous glisse des doigts. Rien de bien grave cela dit, et on apprécie que le manche ne chauffe pas trop et soit toujours agréable en main.

Le fabricant est ici bien plus généreux en accessoire. Il y a 21 embouts différents, pour travailler sur différents matériaux et pour graver des formes variées. On trouve une lame de coupe à chaud très efficace pour le cuir ou le liège, mais aussi de nombreux tampons de gravure. Une pointe de soudage est également de la partie pour ceux qui souhaiteraient bricoler des circuits électroniques.

Le prix est vraiment canon, et c’est toujours bien lorsqu’on débute de commencer par du matériel pas cher, et de monter en gamme si on prend vraiment du plaisir dans le domaine en question. Ce n’est pas le pyrograveur parfait, mais pour ce tarif là, on ne peut pas demander mieux, et on ne trouvera pas mieux. À moins de 20€, je vous conseille forcément ce Kit Asigo V2 24 pièces.

Asigo Kit Pyrograveur V2 24 pièces

Un pyrograveur pas cher, complet et efficace !

 

Top 1 : Hiveseen 37 pcs 60 W

pyrograveur hiveseen 37 pcs testC’est mon coup de cœur et pour moi le meilleur pyrograveur au niveau rapport qualité-prix. L’outil est très bien conçu, avec un manche robuste, un câble bien long, un manchon en silicone agréable au toucher, bref la prise en main est idéale, aussi bien pour un débutant que pour professionnel. On sent immédiatement que c’est du matériel solide et on adore la petite pochette en tissu qui nous permet de tout bien ranger proprement.

Avec 37 accessoires différents, c’est modèle très complet qui nous offre de nombreuses possibilités. Il y a plusieurs lames de coupe à chaud pour travailler sur les profondeurs, des pointes de gravure plus ou moins épaisse et de supers tampons très originaux. On peut difficilement faire plus complet et tout est très solide, en acier inoxydable.

La cerise sur le gâteau nous vient de la possibilité de choisir la température, entre 200 et 450°C et donc de brûler de différente manière en jouant sur les teintes de bois, la profondeur, et d’être plus à l’aise sur différents matériaux. Ce pyrograveur Hiveseen 37 pcs 60 W est vraiment un excellent outil et son prix est vraiment attractif pour la qualité du matériel. Si vous cherchez un très bon pyrograveur, très complet, alors c’est celui-là qu’il vous faut !

Hiveseen 37 pcs Pyrograveur et Fer à Souder 60 W

Un super pyrograveur, pas cher et très complet !

 

C’est quoi la pyrogravure ?

Une pyrogravure est un dessin sur du bois, du cuir, ou de nombreuses matières, réalisé à l’aide d’un outil à la pointe brûlante. C’est en brûlant la matière qu’on fait apparaître les traits du dessin et on se sert donc de notre outil comme d’un stylo. On va graver la matière et lui apporter de la profondeur.

Si autrefois on utilisait un métal chauffé au rouge, aujourd’hui on se sert d’un pyrograveur, bien plus pratique et probablement moins dangereux. Il s’agit d’un outil que nous sommes très nombreux à avoir eu entre les mains. Dans les collèges notamment, où beaucoup d’élèves ont droit à ce loisir créatif, qui permet de s’initier à la fois au dessin et à l’art, mais également à la maîtrise d’un outil.

Le pyrograveur est plutôt simple à utiliser et c’est donc par « carbonisation » qu’il nous permet de creuser facilement tout type de matière.

 

pyrograveur test comparatif

 

Comment utiliser un pyrograveur ?

Pour se lancer, c’est simple, il vous faut un pyrograveur, un morceau de bois et une prise pour brancher votre outil. Vous pouvez déjà vous familiariser avec l’outil en attaquant à votre guise, la pièce de bois.

Prenez simplement le soin de bien laisser chauffer correctement votre pyrograveur, de bien le poser sur son support ou sur un pot de terre, pour ne rien brûler maladroitement, et posez la pièce de bois sur le bureau ou la table. Bien sûr, ne posez pas la matière à travailler sur vos genoux, il faut être bien stable et ne pas prendre de risque idiot. La pointe est brûlante, il ne faut pas l’oublier.

Choisir la matière

Vous pouvez utiliser votre pyrograveur sur de nombreuses matières, tel que le cuir, le liège, ou même travailler la cire d’une bougie pour la graver de motifs sympas. C’est cela dit sur le bois qu’on s’exerce le mieux.

Tous les bois ne sont pas aussi agréable à utiliser et il faudra plutôt vous orienter vers des essences de bois tendres. Ça tombe bien, les bois durs sont les plus chers, et les bois tendres sont plus accessibles financièrement parlant. Leur teinte est plus claire, ce qui est aussi un atout pour ce type de travail, les dessins ressortiront mieux. Le top est d’essayer de trouver un de ces bois :

  • Tilleul
  • Bouleau
  • Pin
  • Frêne
  • Érable

Le chêne est intéressant lorsqu’il est jeune et assez fraîchement coupé. Il a cependant de nombreux nœuds qui ne seront pas toujours adaptés aux types de travaux que vous souhaitez débuter.

Poncer le bois avant de débuter la pyrogravure

Le bois doit être poncé correctement avant de débuter le travail. Les dessins ressortiront bien mieux et plus proprement sur un bois bien poncé. Pour cela, on utilise généralement un papier à poncer de grain 250, que l’on place sur une ponceuse manuelle. On peut l’enrouler aussi sur un bloc de bois, ça marche très bien comme ça.

Il faut toujours poncer dans le sens des fibres du bois. Cela va permettre de bien gommer les imperfections et les accrocs de la matière, qui apparaîtraient d’autant plus en ponçant perpendiculairement aux lignes du bois.

Lorsque le ponçage est terminé, prenez le temps de correctement essuyer la surface avec un linge humide pour bien retirer toute la sciure que vous venez de produire.

Le dessin

pyrograveur pas cherMalheureusement, la nature est cruelle, et elle ne distribue pas le talent de la même façon. Si vous êtes un excellent dessinateur, alors vous pouvez directement vous lancer sur le bois. Certains vont d’abord dessiner au crayon puis pyrograver par dessus, et d’autres plus inspirer vont pyrograver directement.

Pour ceux qui ont plus de mal à reproduire une image, vous pouvez calquer un modèle sur du papier, puis coller le papier sur le bois et pyrograver en brûlant le papier et en suivant les lignes du calque. C’est personnellement la méthode que j’utilise le plus et parfois je me sers directement de papier calque, c’est un peu plus cher, mais ça permet d’être plus précis.

Rien ne sert de courir. L’erreur la plus courante du débutant est de vouloir aller trop vite. La pyrogravure, c’est un peu long, et c’est un jeu de patiente. Il faut y aller par petites touches, sans appuyer trop fort avec le stylet. Vous devrez repasser plusieurs fois au même endroit pour accentuer la profondeur et la teinte de la gravure, mais une pression trop forte risque simplement d’abîmer l’embout de votre outil.

La pression doit être constante, et on va jouer sur les teintes de noirs en repassant plus ou moins sur chaque ligne. Il faut toujours garder en tête qu’il s’agit d’une activité minutieuse et par conséquent, relativement lente. C’est un bon moyen d’apprendre la concentration et c’est pour cela qu’on le propose dans les collèges.

Le résultat ne sera pas forcément merveilleux dès les premiers essais. C’est normal. Comme pour tout, il faudra comprendre l’utilisation de votre matériel, du support à graver, et maîtriser progressivement la technique de pyrogravure. Certains y arriveront plus vite que d’autres, l’important est de ne pas abandonner.

Pyrogravure sur cuir

On utilisera le même outil, mais le travail sera plus rapide puisque le cuir va brûler ou se déformer plus rapidement que le bois.On pourra faire de simple cadre, dessiner la page de couverture d’un livre, intégrer des motifs à une ceinture, un portefeuille ou encore un blouson et rendre nos objets réellement unique.

 

pyrogravure sur cuir

 

Comment choisir son pyrograveur ?

Choisir un pyrograveur pour débuter, ce n’est pas très compliqué. On trouve de très bons outils entre 20 et 40 €. Il y a cependant quelques points qu’il sera judicieux de contrôler avant de passer commande.

L’ergonomie du produit

L’ergonomie et la conception du produit sont des critères importants. On souhaite forcément avoir un outil pratique à utiliser et si possible durable dans le temps. Tous les pyrograveurs se ressemblent plus ou moins, cependant la qualité du manche et le fait d’être équipé d’un manchon en silicone aura son importance. Ce dernier va nous offrir une préhension plus agréable, et l’outil ne nous glissera jamais des doigts.

Le câble sera toujours assez long, mais on apprécie toujours d’avoir quelques centimètres en plus. Ça nous évitera parfois d’utiliser une rallonge et nos mouvements gagneront en fluidité. Le câble doit être assez souple, pour ne pas nous bloquer et permettre des mouvements aussi naturels que possible.

La qualité de résistance du manche à la chaleur est primordiale. Il n’y a rien de pire qu’un manche qui chauffe rapidement et qui nous oblige à laisser reposer l’outil tous les quarts d’heure. J’ai fait en sorte de proposer dans mon comparatif des pyrograveurs qui ne chauffent pas rapidement et qu’on pourra manipuler sans problème pendant plus d’une heure.

 

pyrograveur bois pas cher

Les accessoires

Pour débuter, on aura pas forcément besoin d’avoir 50 pointes ou tampons. Certains professionnels n’en utilisent finalement que très peu. Cela dit, plus on aura d’embouts différents et plus on pourra faire de tests sur le bois ou les différentes matières, pour trouver notre style et nos accessoires préférés.

Choisissez autant que possible un pyrograveur avec des embouts en acier inoxydable, qui seront forcément plus résistants que des outils tous les autres matériaux. Généralement, le pas de vis est standard, et donc pourrez quoi qu’il en soit vous équiper plus efficacement dans le futur ou remplacer les embouts abîmés.

Enfin, du côté des accessoires, vous aurez toujours droit à un support pour poser votre pyrograveur lorsqu’il est chaud ou lorsqu’il est en chauffe. Personnellement, je préfère un support entièrement en métal. Cela nous évite les accidents bête, lorsque la pointe brûlante de notre outil glisse sur le plastique et le fait fondre. Ça arrive très rarement, heureusement. Pour les plus maladroits, vous pouvez utiliser un pot en terre cuite avec un peu de terre au fond, pour déposer votre outil. Au moins, il n’y aura aucun risque de brûlure ni de dégradation de matériel.

La puissance

Il faudra se tourner vers un pyrograveur ayant une puissance de 30 watts minimum. Bien évidemment, plus on monte et mieux c’est, cela permet à l’outil de chauffer plus rapidement. Je ne peux que conseiller l’achat d’un pyrograveur avec température réglable, qui nous permet de travailler plus facilement certaines matières, tout en jouant avec plus de précision avec les teintes de brûlé.

Le fait de pouvoir régler, entre 200 et 500°C la température, offre de nombreuses possibilités, que ce soit pour la précision, la profondeur de gravure et le type de travail que l’on souhaite effectuer. Comme vous pouvez le voir dans mon comparatif, le Top 1 est un modèle de ce type, et il ne coûte pas plus cher que ses concurrents.

Quelques conseils

Pour une utilisation sans risque de votre pyrograveur, laissez-le complètement refroidir avant de changer un embout. Cela peut prendre une dizaine de minutes selon la température ambiante, mais il est préférable de patienter plutôt que de se brûler.

Après chaque utilisation, pensez à nettoyer rapidement les embouts utilisés. Pour cela, il suffit de les passer rapidement dans l’eau et de les essuyer avec un tissu. Lorsqu’un embout est abîmé, il est parfois possible de le retailler, notamment pour les lames de coupe à chaud, mais pour le prix, je pense qu’il est préférable de les remplacer.

Votre pyrograveur pourra être utilisé en tant que fer à souder. Les plus bricoleurs qui aiment fabriquer ou réparer des circuits imprimés, pourront s’en donner à cœur joie. Attention toutefois, il faudra utiliser une pointe de soudage adaptée et ne pas se servir des embouts de gravure.

Enfin, la pyrogravure est une activité qui réclame de la patiente, mais qui peut rapidement devenir addictive. Prenez le temps, repassez plusieurs fois sur une zone pour la brûler ou la graver comme vous le souhaitez, mais ne cherchez pas à appuyer comme un malade avec l’embout. Bien sûr, un pyrograveur n’est pas à mettre entre toutes les mains, il est conseillé d’attendre qu’un enfant ait 13 à 14 ans pour lui proposer cet outil. En général, plus que le dessin ou la peinture, ce type de « d’art » fait fureur auprès des plus jeunes, qui adorent transformer la matière.